Il existe différentes formes d’art qu’il est possible d’apprécier dans le domaine. Que ce soit la poterie, la sculpture ou la peinture, chacun a ses préférences. Pascal Robaglia apprécie plus la peinture quant à lui. Il ne possède pas de talent pour manier les pinceaux, mais a cependant toujours été fasciné par cet art, le conduisant à ouvrir sa propre galerie pour faire honneur à sa passion d’enfance.

Une passion née de son enfance

Pascal Robaglia a vécu pendant son enfance au sein de sa famille se composant de sa mère, son grand-père et sa grand-mère. Son père décède lorsqu’il n’était encore qu’un bébé et sa mère a dû s’occuper de son éducation avec l’aide de ses parents. La grand-mère de Pascal Robaglia était une passionnée d’art et une artiste également. La plupart de ses œuvres sont restées dans le grenier de la maison, mais elle avait accumulé pendant des années des tableaux de peintre peu reconnu de son époque. Vers l’âge de six ans, elle a commencé à emmener son petit-fils, Pascal Robaglia, avec elle quand elle se rend dans des expositions dans leur ville. Très vite, il apprendra à reconnaître les différents styles que les peintres utilisent pour créer leur chef d’œuvre et aussi à apprécier de plus en plus l’art. Sa grand-mère a entrepris de lui enseigner à peindre, mais ils se rendirent compte assez vite qu’il n’avait pas d’aptitude particulière dans le domaine. Cela ne l’a cependant pas découragé dans son appréciation de l’art. Il a continué à aller à des expositions tout au long de sa vie.

Une passion pour l’art contemporain

Sa grand-mère et les nombreuses expositions auxquelles Pascal Robaglia a pu assister pendant son enfance lui ont permis d’avoir une préférence très affirmée pour l’art contemporain, surtout au niveau des tableaux. En effet, quand il ouvrit sa propre galerie, la majorité des tableaux qu’il décide d’exposer et de vendre se catégorisent tous dans l’art contemporain. Les tableaux abstraits étaient ses favoris, mais il appréciait également le cubisme en peinture, le pop art ainsi que le modernisme. Des styles qui se démarquent bien dans le lot. Son amour pour l’art contemporain se reflète également dans les objets d’art qu’il exposait et vendait également. Pascal Robaglia travaillait avec un artiste local qui lui proposait des sculptures pour le moins extravagantes, mais qui restaient dans un style très élégant. Sa galerie d’art était ainsi très axée sur le style contemporain sans pour autant mettre de côté les tableaux d’époque qui étaient tous aussi beaux.